vendredi 30 avril 2010

Knitting and Crochet Blog week - Day 5 - Jour 5





Les règles du jeu sont chez Eskimimi knit (en anglais) et chez Knitspirit (en français)


Jour 5 – Vendredi 30 avril 2010
Emplacement, emplacement, emplacement
Où t'adonnes-tu à ton art ? Est-ce que ton fauteuil favori est ta petite zone de tricot ou préfères-tu tricoter en public ? Aimes-tu crocheter à l'extérieur, peut-être, ou tricoter dans ton bain ou au pub ?


En général, j'aime bien tricoter tranquillement chez moi, devant une bonne série (d'ailleurs, je commence à me demander si je n'ai pas épuisé toutes mes ressources, je n'ai plus rien à regarder!), et avec une tasse de thé. Mais je tricote aussi dans les transports: j'ai fait le métro, le tramway, le rer, le train, et même l'avion! Mais l'endroit le plus pittoresque ou j'ai tricoté, c'est sans doute il y a quelques semaines, dans un bus qui traverse la cordillère des Andes! Moi qui suis malade en transport, ça n'a pas duré très longtemps! Et j'ai eu un peu peur, quand il a fallu que je reprenne des mailles, alors que le bus bringuebalait sur la piste!



Day Five - Friday 30th April 2010
Location, Location, Location
Where do you like to indulge in your craft? Is your favourite arm chair your little knitting cubby area, or do you prefer to ‘knit in public’? Do you like to crochet in the great outdoors, perhaps, or knit in the bath, or at the pub?


Most of the time, I knit at home, in front of the TV with a good series (by the way, I think I might have exhausted all that is good, I have nothing to watch!), and a good cup of tea. But I also knit in all means of transportation: in the subway, tramway, train and even the plane! The most picturesque place happened a few weeks ago, on a bus that crosses the Andes! I am a bit car sick, so it did not last very long! I was a bit scared too, when I had to pick stitches during this rickety ride!

2 commentaires:

  1. Waou ! Sur la cordillière ??? Respect.

    RépondreSupprimer
  2. @Camille: C'est facile quand on habite à coté! Enfin, pas quand on perd des mailles dans le bus!

    RépondreSupprimer